QUI SOMMES NOUS

Le terme METHEXIS provient du grec ancien et renvoie à la notion de participationet était utilisé fréquemment par Platon dans sa réflexion sur la participation citoyenne.

L’entreprise METHEXIS a été créée par deux fondateurs: M. SIDI MAMMAR et M. BOUZID, qui ont déjà collaboré ensemble sous d’autres formes juridiques.

  1. BOUZID est un spécialiste de la médiation tandis que M. SIDI MAMMAR est porté sur les politiques publiques socioéconomiques.

Les deux fondateurs de l’entreprise sont des clermontois issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville,

Les deux dirigeants sont complémentaires: l’un s’occupe de la partie médiation et «terrain» et l’autre est en charge de la qualification des acteurs et de l’accompagnement des publics

Notre entreprise est implantée dans un quartier prioritaire de la métropole clermontoise et en ZFU.

Pourquoi une SCOP ?

Nous croyons fermement dans les structures dites «d’engagement» et souhaitons une implication maximum et égalitaire des salariés au sein de l’entreprise, la création d’une SCOP nous a donc paru être le statut juridique le plus adapté à cet objectif.

Les activités que nous menons relevant de l’ESS car nous travaillons uniquement dans un objectif d’intérêt général à travers nos missions. L’humain est au cœur de notre activité, et notre objectif est d’être utiles à la société en contribuant à notre modeste échelle à son amélioration. Ainsi, tous les et prestations que nos réalisons sont à forte utilité sociale et ont pour base les principes républicains de solidarité et de cohésion sociale.

Nos missions s’adressent principalement à des publics fragiles pour lesquels notre volonté est qu’ils puissent être pleinement intégrées à la société française, dans le but d’éviter les effets de marginalisation, de criminalité et de radicalisation en tous genres.

 

NOS ACTIVITÉS

L’objectif que nous avons est  double :

  • intervenir auprès de la population des quartiers prioritaires de la politique de la ville, que ce soit à travers de la médiation, la mise en place de dispositifs de participation des habitants ou encore l’accompagnement des habitants des quartiers dans leur accès aux droits et divers dispositifs de droit commun.
  • -intervenir auprès des acteurs travaillant dans les territoires prioritaires par des activités de conseil et la formation,

METHEXIS CF propose 2 types d’intervention :

  • Des interventions en matière de formation et qualification des professionnels
  • Des interventions de l’ordre du conseil, de l’accompagnement de la médiation sociale pour nos clients, majoritairement des services publics

QUELQUES EXEMPLES DE FORMATION QUE NOUS PROPOSONS

  • Sensibilisation à la politique de la ville
  • Accompagner des associations dans les QPV
  • Mettre en place un projet de développement social localement
  • Codes et usages sociaux dans les QPV
  • La lutte contre les discriminations
  • L’insertion socioprofessionnelle
  • La clause sociale
  • Les aides au recrutement
  • La Responsabilité Sociale des Entreprises
  • Organisation de la vie publique en France (principes constitutionnels, base de droit public, l’Etat, la décentralisation…)
  • Fonctionnement de la sécurité sociale
  • Les lois de 1901 et de 1905

Les formations débuteront  à la fin de l’année 2018, la mise en place du calendrier est en cours.

LE CONSEIL

METHEXIS propose différentes interventions en matière de conseil et médiation sociale :

  • Accompagnement de jeunes des QPV les plus fragiles dans l’accomplissement de leur projet professionnel
  • Réalisation de diagnostics territoriaux,
  • Audit de services à vocation sociale
  • Evaluation de dispositifs
  • Conception, mise en place et suivis de dispositifs de médiation sociale
  • Conception et conduite de projets participatifs, notamment de concertation avec les habitants
  • Médiation sociale et tranquillité publique

LA MÉDIATION

Notre entreprise est compétente en matière de médiation sociale, que ce soit « dans » ou « hors les murs ».  Nous sommes intervenus en soirée (19h22h30 en moyenne) durant 2 ans dans plusieurs quartiers prioritaires de la métropole clermontoise (cf la description de la mission d’accompagnement vers le droit commun).

Le médiateur social, dans l’esprit de l’entreprise Methexis, conçoit et mène une action préventive des conflits dans les espaces publics. Il intervient sur des situations de dysfonctionnement social. Il régule les conflits par le dialogue et propose des solutions. Le métier est très diversifié.

 

Les activités de la médiation sociale se structurent autour de deux grandes actions : la création ou la réparation du lien social ; la prévention ou le règlement des conflits.

Notre travail consiste à renouer une communication entre des personnes en conflit. Par son intermédiaire il tente de fournir aux protagonistes les moyens de chercher par eux-mêmes des issues à leur situation.

Nous contribuons à créer un espace d’écoute et de dialogue en dehors de toute contrainte morale ou physique. Nos rôles sont nombreux, nous :

Pouvons assurer une fonction d’interface entre les familles, les intervenants sociaux, les associations et les institutions

Pouvons rappeler les règles du vivre ensemble dans l’espace public, dialogue, recherche de solutions.

Prévenons aussi les situations de tensions dans un espace clos. Facilement repérable, nous avons un rôle d’information et de pédagogie

Apportons notre présence dans les immeubles d’habitat social. Il aide à désamorcer et résoudre les divers conflits dans les cours et les halls d’immeubles.

Pouvons parcourir le quartier, répondre aux appels, allons à la rencontre de la population.

Pouvons faciliter l’accès des personnes en difficulté auprès des services de santé.

 

L’objectif final de cette médiation est de ramener les bénéficiaires de celle-ci vers les institutions et dispositifs de droit commun.

 

Le médiateur social conçoit une médiation préventive par une veille dans les espaces publics et/ou ouverts au public. Il intervient sur les situations de dysfonctionnements en matière de biens et d’équipements publics. Il assure une mission de veille sociale et régule les conflits par le dialogue. Enfin, il intervient en interface entre les publics et les institutions.

Selon la charte de référence de la médiation sociale adoptée par le CIV du 1 er octobre 2001, « la médiation sociale est définie comme un processus de création et de réparation du lien social et du règlement des conflits de la vie quotidienne, dans lequel un tiers impartial et indépendant tente, à travers l’organisation d’échanges entre les personnes ou les institutions, de les aider à améliorer une relation ou de régler un conflit qui les oppose

 

Nos principales activités dans le cadre de la médiation sociale consistent à :

 

  • Accueillir, écouter, orienter, faciliter le dialogue et la communication,
  • Aider et accompagner les personnes dans leurs démarches, être une interface entre les individus et les institutions, entre les institutions elles-mêmes,
  • Réguler les tensions, les conflits entre individus, entre individus et institutions et contribuer à améliorer ou à préserver le cadre de vie,
  • Susciter des projets, organiser et prendre en charge des activités permettant de créer du lien social,
  • Animer et contribuer à renforcer la vie sociale et associative de proximité et s’inscrire dans des partenariats sur un territoire.
  • Organiser les modalités d’intervention de médiation sociale (lieux, stratégie d’action, consignes, …)
  • Veiller sur l’environnement de la zone d’affectation (quartiers,  centres commerciaux, sorties, …)
  • Établir des contacts avec la population locale de la zone d’affectation et promouvoir les initiatives de réunions de concertation ou de consultation, …
  • Accueillir la personne, cerner sa situation et lui communiquer des informations relatives aux droits, aux aides, aux lieux relais
  • Identifier les motifs de tension, les dysfonctionnements, les dégradations, les risques de conflit
  • Mettre en place des mesures de régulation, de sécurisation, d’alerte lors de situations conflictuelles
  • Renseigner les supports de suivi d’activité, échanger des informations avec l’équipe et proposer des axes d’évolution
  • Participer à des réseaux professionnels et contribuer à une veille territoriale

Cette activité s’exerce dans des espaces publics (quartiers, habitat collectif) en contact avec le public et en collaboration avec différents intervenants (travailleurs sociaux, personnel de santé, personnel administratif, gardiens d’immeubles, personnel de sécurité, …).
Nous l’exerçons généralement en horaires décalés, les fins de semaine, jours fériés ou de nuit.

 

L’entreprise METHEXIS peut intervenir dans différents domaines :

  • Quartiers prioritaires
  • Habitat collectif
  • gestion des difficultés d’ordre social, situations de détresse sociale (difficultés familiales, problèmes de logement, d’emploi, de santé)
  • gestion des conflits de voisinage et nuisances sonores
  • gestion des situations de détresse psychologique
  • veille technique par rapport aux dégradations
  • gestion des personnes ayant des difficultés liées à des conduites addictives  – conflits dans les transports collectifs (incivilités, fraude etc…)
  • Prévenir les tensions et les difficultés lors entre locataires ou entre personnes extérieures locataires
  • Apporter aux personnes des informations sur les services de proximité, une aide ponctuelle, un accompagnement dans les démarches, …
  • Accompagner les personnes en difficultés et identifié les plus fragiles
  • Contribuer par une démarche de médiation à la résolution de situations conflictuelles
  • Élaborer ou participer à l’élaboration des projets pour résoudre une problématique naissante ou existant.
  • Identifier des problèmes ou des risques sociaux sur un secteur et proposer des solutions individuelles ou collectives
  • Mettre en place des activités support à la médiation et en effectuer le suivi

 

Afin de rendre compte de notre activité sur le terrain à nos différents souscripteurs, nous établissons des rapports quotidiens (lister les incivilités, les nuisances sonores d’un locataire, etc.) et saisissons toutes les informations pertinentes afin d’assurer la liaison (la saisie se fait par le coordinateur, Monsieur Bouzid).

La médiation sociale implique donc la prévention et le cas échéant la gestion de tensions ou de conflits en temps réel ou différé par un processus de création et de réparation du lien social. La médiation doit  réussir à tisser un lien de confiance de manière très progressive entre les habitants, les jeunes, les commerçants et les représentants des institutions et les acteurs de terrain.

Un travail de proximité dans un cadre d’échanges libres, informels qui va permettre  de restaurer le lien de confiance entre les institutions et les habitants, et une articulation par la suite avec les différents acteurs du territoire.

Les médiateurs sont un facteur essentiel du lien social  et ainsi établissent de la confiance et un sentiment de sécurité aux habitants.

Donc les compétences de nos médiateurs seront avant tout pédagogiques et  préventives.

Le partenariat sera aussi un élément clé pour désamorcer  d’éventuelles tensions pour permettre de renvoyer sur des travailleurs sociaux qui ont des compétences spécifiques dans leur domaine.

 

LE CHOIX DES 4 THEMATIQUES :

  • La médiation sociale
  • La politique de la ville
  • L’Economie Sociale et Solidaire
  • La participation des habitants

CONTACTS

Khaled SIDI MAMMAR

Gérant en charge de l’accompagnement et de la formation

07 85 14 15 15

Larbi BOUZID

Gérant en charge de la médiation et de la proximité

06 95 64 74 06

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *